Queen's University

L'inter-dit célinien. Pour une lecture autobiographique de l'oeuvre de Louis-Ferdinand Céline

En faisant écho à l'interdit (éditorial et institutionnel) qui frappe toujours les pamphlets antisémites de Céline, L'inter-dit célinien repose sur la constitution d'un corpus (intertexte) qui regroupe les textes divers de l'auteur : de Semmelweis (la thèse/biographie soutenue en 1924) à Rigodon (le dernier roman publié en 1969, après la mort de Céline), en passant non seulement par les controversés pamphlets et par les ballets, mais aussi par un important paratexte : interviews, préfaces, correspondances privée et publique (dont les fameuses lettres aux journaux de l'Occupation). Cet ouvrage propose différents parcours intertextuels qui convergent tous vers la figure-maîtresse de la persécution, lue à la fois comme motif, forme et structure de l'autobiographie.

Honourable Mention in 2001, APFUCC (Best Book).